4 façons dont l’aménagement de la salle de classe influe sur le fonctionnement exécutif

Une conception efficace de la salle de classe peut aider les élèves du primaire à développer des compétences telles que l’organisation et l’autonomie et le goût de l’effort.

Au début d’une nouvelle année scolaire, beaucoup d’entre nous passent beaucoup de temps à travailler sur l’aménagement de leur salle de classe, en arrangeant les bureaux et en installant des tableaux d’affichage attrayants.

Mais attention à ne pas confondre aménagement d’un espace et décoration. L’aménagement de la classe doit au contraire avoir un impact sur l’apprentissage et un objectif. Les enseignants recréent souvent la même salle de classe année après année sans évaluer si leur conception guide l’apprentissage des élèves. Des sites web tels que Pinterest donnent aux enseignants des idées pour décorer une salle, mais ces idées soutiennent-elles l’apprentissage des élèves ?

Une bonne conception de la salle de classe favorise l’acquisition non seulement des compétences liées au contenu, mais aussi des compétences liées aux processus. Lorsque les élèves sont conscients de l’objectif du processus, ils sont plus susceptibles d’intérioriser ces processus. Concevons intentionnellement des espaces qui donnent aux élèves l’occasion d’acquérir des compétences en matière de contenu, mais aussi des compétences en matière de processus de fonctionnement exécutif.

Les fonctions exécutives sont des processus qui nous permettent d’accomplir des tâches avec succès. Dans n’importe quelle classe, il y aura un large éventail d’élèves ayant des niveaux de compétences variés en matière de fonctions exécutives. Ces compétences comprennent la mémoire de travail, l’initiation à la tâche, l’organisation, la métacognition, l’inhibition, la planification et l’établissement de priorités, la gestion du temps, le contrôle des émotions, l’attention soutenue, la flexibilité et la persévérance dans la poursuite d’un objectif.

Les fonctions exécutives se développent biologiquement mais aussi par l’expérience. Les élèves ont besoin de pratiquer les fonctions exécutives tout comme ils ont besoin de pratiquer la phonétique, les mathématiques et la compréhension de la lecture. Par conséquent, les enseignants ont la responsabilité et, plus important encore, la possibilité de cultiver ces compétences. La conception de la salle de classe est un moyen de soutenir ces compétences.

Comment l’aménagement de la salle de classe agit sur le fonctionnement exécutif 

1.La mémoire de travail

La mémoire de travail est la capacité d’une personne à retenir des informations afin d’accomplir une tâche. Elle a été décrite comme une “note adhésive” qui aide les élèves à terminer leur travail. Une bonne conception de la salle de classe favorise la mémoire de travail en limitant le langage de l’enseignant et les instructions verbales. Lorsque la conception de la salle de classe indique aux élèves ce qu’ils doivent faire, dans quel sens ils doivent le faire, elle libère la mémoire de travail pour l’apprentissage du contenu plutôt que de la procédure. L’aménagement crée une routine et une transparence pour les élèves.

Les enseignants doivent créer des supports visuels pour soutenir leur routine quotidienne, ce qui limitera leurs instructions. Ces supports visuels peuvent être des tableaux d’ancrage qui décrivent la procédure des routines quotidiennes, des listes de contrôle ou des repères visuels pour aider à l’organisation de la classe.

En pédagogie Montessori par exemple, il y a une progression dans la disposition du matériel. Du plus simple au plus complexe sur des étagères linéaires. 

2.L’organisation

La conception de la salle de classe doit aider les élèves à organiser leur corps, leur matériel et, surtout, leur pensée. Des systèmes clairs doivent être mis en place. Par exemple, la salle de classe doit avoir suffisamment de place pour chaque élève. Un élève lancer sur un travail, qui ne trouve pas de place où se poser pour poursuivre sera obstacle à son bon apprentissage.

Pour faciliter l’organisation du matériel, les devoirs doivent être déposés au même endroit chaque matin, les rituels au même endroit et les affaires personnelles également. Les enseignants doivent être cohérents afin que les élèves intériorisent les systèmes.

Une salle de classe bien conçue montre aux élèves comment l’organisation les aide à accomplir leurs tâches. Nous nous rendons compte que lorsque les enseignants modélisent des structures, les élèves peuvent commencer à les généraliser et à les mettre en œuvre dans leur propre travail et leur propre réflexion. Une personne extérieure devrait pouvoir entrer dans une classe et comprendre la plupart des organisations.

3. L’initiation à la tâche

L’initiation à la tâche est la capacité d’une personne à commencer une tâche de manière autonome. L’aménagement de la salle de classe doit inciter les élèves et les aider à hiérarchiser les étapes d’une routine.

Par exemple, si les fournitures sont clairement indiquées et accessibles, les élèves peuvent commencer leur travail de manière autonome. Il est important que le matériel ne distraie pas les élèves. Lorsque trop de matériel est disponible, les élèves ont du mal à évaluer ce qui est nécessaire et peuvent se concentrer sur le matériel plutôt que sur la tâche.

Une petite réserve de classe alimentée par une grosse réserve de matériel extérieur est préférable.

4. L’inhibition

L’inhibition est la capacité d’une personne à contrôler son propre comportement. 

Lorsque la conception est claire et simple, les élèves ne sont pas aussi facilement distraits et peuvent mieux réguler leur propre comportement. La couleur peut être un bon outil pour organiser l’information, mais lorsqu’elle n’a pas de raison d’être et qu’elle sert plutôt à décorer, elle peut troubler les élèves. Par exemple, l’alternance de deux couleurs dans la liste des étapes peut être utile ; cependant, les informations de l’arc-en-ciel peuvent entraver la production.

La conception ne doit pas être stagnante. Le travail et les produits de vos élèves devraient vous aider à déterminer si votre salle de classe fonctionne. Les enseignants passent du temps à créer leurs salles de classe avant l’arrivée des élèves, mais il arrive souvent que l’aménagement qui fonctionne en septembre ne soit pas celui qui fonctionne en janvier ou en mai. Il est important de réévaluer continuellement vos choix en matière de conception. Le point de vue des élèves peut constituer un élément important de l’évaluation de la conception. Lorsque l’avis des élèves est pris en compte, le processus devient plus transparent et les élèves peuvent comprendre que la conception a un but.

chat gpt 

Une conception efficace de la salle de classe peut aider les élèves du primaire à développer des compétences telles que l’organisation et l’initiation aux tâches.

Au début d’une nouvelle année scolaire, beaucoup d’entre nous passent beaucoup de temps à travailler sur l’aménagement de leur salle de classe, en arrangeant les bureaux et en installant des tableaux d’affichage attrayants.

Mais l’aménagement d’un espace n’est pas de la décoration. Il doit au contraire avoir un impact sur l’apprentissage et un objectif. Les enseignants recréent souvent la même salle de classe année après année sans évaluer si leur conception guide l’apprentissage des élèves. Des sites web tels que Pinterest donnent aux enseignants des idées pour décorer une salle, mais ces idées soutiennent-elles l’apprentissage des élèves ?

Une bonne conception de la salle de classe favorise l’acquisition non seulement des compétences liées au contenu, mais aussi des compétences liées aux processus. Nous pensons que lorsque les élèves sont conscients de l’objectif du processus, ils sont plus susceptibles de l’assimiler. Cette année, nous concevons intentionnellement des espaces qui donnent aux élèves l’occasion d’acquérir des compétences en matière de contenu, mais aussi des compétences en matière de processus de fonctionnement exécutif.

Les fonctions exécutives sont des processus qui nous permettent d’accomplir des tâches avec succès. Dans n’importe quelle classe, il y aura un large éventail d’élèves ayant des niveaux de compétences variés en matière de fonctions exécutives. Ces compétences comprennent la mémoire de travail, l’initiation à la tâche, l’organisation, la métacognition, l’inhibition, la planification et l’établissement de priorités, la gestion du temps, le contrôle des émotions, l’attention soutenue, la flexibilité et la persévérance dans la poursuite d’un objectif.

Les fonctions exécutives se développent biologiquement mais aussi par l’expérience. Les élèves ont besoin de pratiquer les fonctions exécutives tout comme ils ont besoin de pratiquer la phonétique, les mathématiques et la compréhension de la lecture. Par conséquent, les enseignants ont la responsabilité et, plus important encore, la possibilité de cultiver ces compétences. La conception de la salle de classe est un moyen de soutenir ces compétences.

Comment l’aménagement de la salle de classe agit sur le fonctionnement exécutif :

  1. La mémoire de travail

La mémoire de travail est la capacité d’une personne à retenir des informations afin d’accomplir une tâche. Elle a été décrite comme une “note adhésive” qui aide les élèves à terminer leur travail. Une bonne conception de la salle de classe favorise la mémoire de travail en limitant le langage de l’enseignant et les instructions verbales. Lorsque la conception de la salle de classe indique aux élèves ce qu’ils doivent faire, elle libère la mémoire de travail pour l’apprentissage du contenu plutôt que pour la procédure.

L’aménagement de la salle de classe permet de créer une routine et une transparence pour les élèves.

Les enseignants doivent créer des supports visuels pour soutenir leur routine quotidienne, ce qui limitera leurs instructions. Ces supports visuels peuvent être des tableaux d’ancrage qui décrivent la procédure des routines quotidiennes, des listes de contrôle ou des repères visuels pour aider à l’organisation de la classe.

  1. L’organisation

La conception de la salle de classe doit aider les élèves à organiser leur corps, leur matériel et, surtout, leur pensée. Des systèmes clairs doivent être mis en place. Par exemple, la salle de classe doit avoir suffisamment de place pour chaque élève.

Pour faciliter l’organisation du matériel, les devoirs doivent être déposés au même endroit chaque matin. Les enseignants doivent être cohérents afin que les élèves intègrent les systèmes.

Une salle de classe bien conçue montre aux élèves comment l’organisation les aide à accomplir leurs tâches. Nous nous rendons compte que lorsque les enseignants modélisent des structures, les élèves peuvent commencer à les généraliser et à les mettre en œuvre dans leur propre travail et leur propre réflexion. Une personne extérieure devrait pouvoir entrer dans une classe et comprendre la plupart de ces systèmes.

  1. L’initiation à la tâche

L’initiation à la tâche est la capacité d’une personne à commencer une tâche de manière autonome. L’aménagement de la salle de classe doit inciter les élèves et les aider à hiérarchiser les étapes d’une routine.

Par exemple, si les fournitures sont clairement indiquées et accessibles, les élèves peuvent commencer leur travail de manière autonome. Il est important que le matériel ne distraie pas les élèves. Lorsque trop de matériel est disponible, les élèves ont du mal à évaluer ce qui est nécessaire et peuvent se concentrer sur le matériel plutôt que sur la tâche.”

  1. L’inhibition

L’inhibition est la capacité d’une personne à contrôler son propre comportement. Lorsque la conception est claire et simple, les élèves ne sont pas facilement distraits et peuvent mieux réguler leur propre comportement. La couleur peut être un bon outil pour organiser l’information, mais lorsqu’elle est utilisée à des fins de décoration plutôt que pour une raison précise, elle peut perturber les élèves. Par exemple, l’alternance de deux couleurs dans la liste des étapes peut être utile ; cependant, les couleurs de l’arc-en-ciel peuvent nuire à la production d’informations.

L’aménagement de classe ne doit pas être figée. Le travail et les produits des élèves devraient aider à déterminer si la salle de classe fonctionne bien. Les enseignants passent beaucoup de temps à concevoir leur salle de classe avant l’arrivée des élèves, mais il arrive souvent que l’aménagement qui fonctionne en septembre ne soit pas adapté en janvier ou en mai. Il est important de réévaluer continuellement vos choix en matière de conception. L’avis des élèves peut constituer un élément important de l’évaluation de la conception. Lorsque l’avis des élèves est pris en compte, le processus devient plus transparent et les élèves peuvent comprendre que la conception a un but.

Articles qui pourraient vous intérésser