Comment faire de la kermesse de fin d’année, le moment bankable de votre école !

kermesse lucrative

La kermesse de fin d’année est une tradition populaire dans de nombreuses écoles, offrant à la fois une célébration festive et une opportunité précieuse pour récolter des fonds.

Ces fonds peuvent soutenir divers projets éducatifs, l’achat de matériel, ou l’organisation d’activités extrascolaires, parfois même contribuer à payer les salaires ou le loyer de l’année qui va suivre.

Voici quelques idées efficaces pour maximiser les bénéfices lors de cet événement. Ne le sous estimer pas !

1. La buvette – Stand de nourriture et de boisson

Essayer un maximum de faire contribuer les parents et les bénévoles, avec leurs préparations personnelles pour minimiser les dépenses !

Restauration : proposez une variété de stands alimentaires tels que des crêpes, des gaufres, des sandwichs, gâteaux et des plats régionaux. Les parents et enfant peuvent être sollicités pour préparer et vendre ces mets, créant ainsi une ambiance conviviale et gourmande.

Boissons : offrez des boissons rafraîchissantes, des jus de fruits frais, un stand de café et de thé pour les adultes. Une idée innovante serait d’inclure un bar à smoothies ou des boissons artisanales ou culturelles (clin d’oeil à Fatou qui nous fait le meilleur Bissap de la région).

Exemple concret : Tous les ans dans notre école, les parents sont complètements autonomes sur l’organisation de la buvette. Elle atteint souvent les 1000 euros de bénéfices. Les représentants de parents d’élèves gèrent au poil, les listes des participants, des teneurs de stand, de la déco.

C’est un telle réussite que nos buvettes s’exportent sur d’autres éléments de la ville et dans les fêtes d’autres écoles indépendantes qui n’ont pas la chance d’avoir des parents si engagés.

Biocoop de notre ville est sponsor principal. Il nous fourni chaque année le jus de pomme et les boissons du stand.

Faites contribuer les enfants, ils sont les meilleurs commerciaux !

2. Les jeux et attractions

Loteries et tombolas : organisez des tombolas avec des lots attractifs, qui peuvent être des dons de commerces locaux. Les billets peuvent être vendus avant et pendant la kermesse, augmentant ainsi les chances de ventes importantes.

Stands de jeux : mettez en place des jeux classiques comme la pêche aux canards, le chamboule-tout, ou des jeux d’adresse. Je vous déconseille de les faire payer vu qu’ils vont être l’occupation principale de la journée. Si les parents ont l’impression de payer pour chaque stand, ils dépenseront moins sur les stands qui nécessite de gros investissements (vente aux enchères). Les petits prix pour les gagnants peuvent aussi être sponsorisés par les grandes enseignes ou les petits commerçants. (Carrefour était notre sponsor de goodies)

Attractions gonflables : louez ou faite vous prêter, des structures gonflables telles que des châteaux ou des toboggans. Les enfants adorent ces attractions, et l’entrée peut être monnayée à la journée ou à l’heure.

3. Les bourses et marchés

Marché de l’artisanat : invitez des artisans locaux à vendre leurs créations. Une partie des bénéfices peut être reversée à l’école ou les stands peuvent être loués.

Vide-grenier : Encouragez les familles à participer à tenir le vide-grenier de l’école. C’est la fin de l’année il faut faire le vide et le tri à l’école. Vous pouvez y vendre les objets qui ne vous serviront plus et les dons que vous avez reçu et dont vous n’aurez jamais l’utilité.

4. La vente de produits personnalisés

Produits artisanaux : proposez des produits fabriqués par les élèves eux-mêmes. Cela peut inclure des plantes cultivées par les enfants, ainsi que d’autres objets artisanaux créés pendant les cours ou les ateliers périscolaires. Non seulement ces articles seront uniques et mémorables, mais leur vente permettra aussi de valoriser le travail des élèves tout en récoltant des fonds pour l’école.

Livre de l’année scolaire : publiez et imprimé un livre retraçant l’année scolaire, comprenant des photos des élèves, des activités et des sorties. Ce livre servira de souvenir précieux pour les familles et les élèves. Sa vente peut générer des fonds significatifs tout en célébrant les moments marquants de l’année écoulée.

5. Les compétitions et concours

Concours du meilleur gâteau : organisez un concours du meilleur gâteau, où les participants peuvent inscrire leurs créations. Les gâteaux seront jugés par un panel, et les meilleurs recevront des prix. Après le concours, les gâteaux peuvent être vendus lors d’une vente aux enchères, permettant de récolter des fonds supplémentaires pour l’école.

Exemple : Dans notre école, le plus beau gâteau a été vendu 8000€. Si vous ne me croyez pas la vidéo est ici :

Concours de tir à l’arc : Mettez en place un concours de tir à l’arc, avec des frais de participation (2€). Les participants peuvent payer pour une certaine quantité de flèches, avec des prix pour les meilleurs tireurs. Cette activité sportive attire souvent beaucoup de participants et spectateurs.

Exemple : Décathlon nous a sponsorisé le matériel pour cette épreuve.

Concours de photographie : organisez un concours de photographie sur un thème donné (par exemple, “La Nature” ou “La Vie Scolaire”). Les élèves et les parents peuvent soumettre leurs photos, et les meilleures œuvres seront exposées lors de la kermesse. Les visiteurs peuvent voter pour leurs photos préférées et les photos gagnantes vendues aux enchères.

6. Le sponsoring et les partenariats

Sponsoring d’entreprises locales : sollicitez les entreprises locales pour sponsoriser des parties de la kermesse, en échange de visibilité lors de l’événement. Les sponsors peuvent financer des stands spécifiques ou offrir des lots pour les tombolas.

Partenariats : collaborez avec des associations locales ou des commerces pour des promotions croisées. Par exemple, un restaurant local pourrait offrir un repas gratuit pour chaque montant X dépensé lors de la kermesse.

Récolter des fonds lors de la kermesse de fin d’année nécessite une planification minutieuse et une approche diversifiée. En combinant les ventes de nourriture, les jeux, les spectacles, les marchés, les partenariats stratégiques, ainsi que des activités spéciales comme les concours de gâteaux, de tir à l’arc et de photographie, les écoles peuvent non seulement atteindre leurs objectifs financiers mais aussi renforcer le sentiment de communauté.

Chaque initiative doit être bien organisée et promue pour garantir un maximum de participation et de succès financier.

En fin de compte, ces efforts contribueront à enrichir l’expérience éducative des élèves et à soutenir les projets scolaires pour les années à venir.

Articles qui pourraient vous intérésser