L’importance du self-care des gestionnaires 

self care

“Le moment où l’on veut se retirer est le moment précis où l’on doit se tendre la main »

A chaque fin d’année on se dit, c’est bon j’arrête, c’est ma dernière année dans le hors contrant. Puis arrivent les vacances d’été, une vraie grande pause, où on trouve le temps de se reposer. Assez pour reprendre du poil de la bête et rempiler pour une nouvelle année.

Pour certains chefs d’établissement, il est contre-intuitif de penser qu’il faut se créer de vrais temps pour soi, même en cours d’année et qu’il est aussi pensable qu’avoir besoin de demander de l’aide est un signe de faiblesse ou d’igorance. Mais pour réussir, il est essentiel que les chefs d’établissement se tendent la main et réseaute pour se soutenir

Comment trouver de l’aide en tant que directeur d’école ?

Créer du lien avec des homologues 

Qui sont vos soutiens ? À qui pouvez-vous faire confiance pour discuter des défis et demander des conseils ? Il est important pour tout chef d’établissement de cultiver ces relations.

La collaboration en ligne peut s’avérer utile, mais il est essentiel de trouver la bonne plateforme. Linkedin ou encore les forums de discussions Facebook (comme le groupe directeurs d’écoles innovantes ou directeur d’école Montessori) permettent de poser des questions à d’autres directeur et de répondre à leurs demandes. J’utilise WhatsApp et les groupes Facebook pour trouver d’autres responsables qui font face à des défis similaires aux miens.

N’oubliez pas les possibilités de soutien dans la vie réelle. Le fait d’entrer en contact avec des collègues hors contrat en France ou des communautés en ligne ou des directeurs de votre région vous permet de discuter de vos situations et de vos scénarios avec quelqu’un qui comprend votre contexte. 

Lire pour apprendre 

La lecture des meilleures pratiques et des conseils d’autres personnes peut aider les gestionnaires à prendre du recul.

     

      • S’engager à lire régulièrement permet d’avoir un point de vue neuf sur les moyens d’améliorer l’école.

       

        • Partagez vos ressources avec votre personnel. Dans la lettre d’information hebdomadaire envoyée au personnel, vous pouvez incluez un passage ou une citation tirée de ce que vous lisez. Cela permet aux membres du personnel de discuter.

        •  

        • Partagez avec vos élèves, si vous enseignez également. Chaque mois, j’affiche une courte citation ou une image tirée d’un livre, qui est généralement à l’extérieur de mon bureau ou sur instagram. C’est passionnant de voir les réactions des élèves quant à mes compétences en matière de réseaux sociaux et aux livres.

      Construire des routines 

      Le stress au travail est souvent synonyme de stress en dehors du travail. Il est essentiel de se recalibrer tout au long de l’année pour rester concentré et connecté.

      Quand avez-vous fait de l’exercice pour la dernière fois ? Lu un livre pour le plaisir ? Êtes-vous allé au cinéma ? Passé du temps avec un ami ? Si les réponses sont des souvenirs lointains, il se peut que vous ayez besoin d’une mise au point de vos soins personnels.

      Prévoyez du temps dans votre agenda pour vous consacrer à vos passions.

      La participation à des événements scolaires, à des excursions et à des réunions du conseil d’administration peut nous déséquilibrer, c’est pourquoi il est important de se fixer des objectifs dans vos routines.

      Prenez le temps de faire de l’exercice et d’interagir avec votre famille. Une bonne santé est essentielle à l’accomplissement de notre travail et doit être une priorité.

      Réfléchir et recadrer 

      Dans les moments de doute où vous remettez en question votre choix de devenir chef d’établissement, sortez de votre contexte pour voir la situation dans son ensemble. Recadrer un défi est un moyen utile de prendre du recul.

      Vous connaissez le cahier ou la bocal de gratitude ?

      D’un côté de la page, vous écrivez “Je suis reconnaissant pour” et vous faites la liste de ce dont vous êtes reconnaissant. De l’autre côté, vous écrivez “Je me réjouis de” et je recadre les éléments que j’aurais pu éviter. Par exemple, au lieu d’écrire “encore une conférence de parents”, j’écris “j’ai hâte de créer un lien plus fort avec un parent en établissant une relation lors de la conférence”. Cette réflexion hebdomadaire ne prend que deux ou trois minutes et crée un sentiment d’utilité pour la journée et de gratitude pour ce qui peut être accompli.

      Être attentif 

      Comme le dit le proverbe, “soyez attentif, même lorsque vous avez l’esprit plein”. Incorporez des stratégies simples de pleine conscience dans votre journée pour vous mettre à l’abri du stress quotidien.

      Respirez.

      La prochaine fois qu’un courriel stressant apparaîtra dans votre boîte de réception, faites un inventaire physique. Vos dents sont-elles serrées ? Avez-vous retenu votre souffle ? Vos épaules sont-elles tendues ?

      Il est essentiel de veiller à ce que notre réaction physique au stress n’influe pas sur notre réaction émotionnelle à la situation.

      Si vous êtes en réunion ou travaillez sur un projet depuis un certain temps, prenez le temps de vous lever, de respirer profondément et de vous étirez. Une marche rapide pour prendre l’air vous donnera de nouvelles idées pour relever les défis qui vous attendent.

      Au moment où nous nous sentons le plus sollicités en tant que gestionnaires, il est important de faire une pause et de se rappeler qu’il est important de prendre soin de soi ainsi que de ses élèves, de son personnel et de son école.

      Pour allez plus loin : https://eduscopie.teachizy.fr/formations/diriger-une-ecole-privee

      Articles qui pourraient vous intérésser

      fete de fin d'année
      Fête de fin d’année autrement

      La fête de fin d’année approche ! Cette année, innovez et organisez une kermesse “autrement”, où chaque enfant est respecté et valorisé et où les familles repartent avec un souvenir inoubliablement engagé !