Renforcer le lien entre les élèves et la nature

JOURNAL de la nature

En aidant les élèves à se connecter avec la nature, tenir un journal de la nature favorise la recherche scientifique, la connaissance et la protection de l’environnement. 

De nos jours, les enfants semblent passer de moins en moins de temps dehors, en raison de l’attrait de la technologie, des vies de famille bien remplies et des préoccupations en matière de sécurité. 

L’écologiste et auteur de Last Child in the Woods, Richard Louv, aborde selon laquelle l’idée que les enfants souffrent d’un “trouble de déficit de la nature”, la société étant de moins en moins connectée au monde naturel. Louv a consacré une majeure partie de sa carrière à étudier comment l’éloignement de la nature a affecté les enfants et les familles. 

Ce décalage a des conséquences désastreuses sur les enfants dans les domaines de la santé, de la communication et des études; et les enfants qui passent plus de temps à se connecter à la nature de façon significative sont plus à même de développer des comportements écologistes. Afin d’inspirer la prochaine génération de défenseurs de l’environnement, les enfants doivent passer du temps en extérieur et se familiariser avec la nature. 

L’utilisation d’un journal ou d’un cahier de nature donne aux élèves la possibilité d’entrer en contact avec la nature, dans l’espoir que cette interaction les sensibilise davantage aux questions environnementales et leur permettra de mieux les comprendre. 

QU’EST-CE QU’UN JOURNAL DE NATUREL ?

Un journal de nature se situe quelque part entre un journal intime et un cahier d’école. Les journaux/cahiers sont des outils efficaces pour la participation, permettant aux élèves d’utiliser une style d’écriture personnel et expressif, auquel ils ne sont pas souvent confrontés à l’école. Les journaux naturels contiennent des croquis détaillés et des notes de leurs observations scientifiques. Le journal peut être modifié pour être utilisable par toutes les tranches d’âge (y compris les adultes). 

Tenir un journal dans et à propos de la nature est un mélange d’études académiques et d’expérience personnelle. L’utilisation de cahier de la naturel permet aux élèves d’améliorer leurs compétences en matière d’écriture, d’observation et de communication.

De plus, les journaux peuvent êtres liés aux idées fondamentales des normes scientifiques de la prochaine génération (Next Generation Science Standards):

  • LS2 : Écosystèmes : Interactions, énergies et dynamiques 
  • LS4 : Evolution biologique : Unité et diversité 
  • ESS2 : Systèmes terrestres
  • ESS3 : Activité humaine et terrestre

Ces cahiers peuvent inspirer la recherche ou le tâtonnement scientifique si les élèves posent des questions sur ce qu’ils ont observé. Le lien personnel que les élèves créent avec la nature en tenant un journal peut également contribuer au développement de la culture écologique grâce à la documentation créative du monde naturel vu à travers les yeux des élèves. 

PREMIERS PAS

La mise en place d’un journal de la nature est facile. Tout ce dont les élèves ont besoin c’est d’un cahier, de matériel d’écriture (stylos et/ou crayons de couleur) et d’un espace extérieur, qui peut être le jardin de l’école, la cour de récréation, l’arrière-cour d’une maison ou la forêt. 

Bien que les journaux de naturel évoquent la liberté que procure le dessin, il y a tout de même des directives à suivre pour rédiger un article correct.

Un article peut contenir: 

  • La date, l’heure et le lieu
  • Des observations météorologiques: La température peut être mesurée à l’aide d’un thermomètre ou d’une application météo. Les élèves peuvent décrire si le ciel est nuageux ou ensoleillé, s’il y a du vent, etc. 
  • Des observations écrites des choses qu’ils ont vu, entendu et/ou senti. Celles-ci peuvent être formulées par des phrases complètes ou des phrases courtes.
  • Des dessins des plantes et animaux observés. Il peut s’agir d’images individuelles ou d’une scène complète. Les croquis n’ont pas besoin d’être parfaits, mais ils doivent essayer de ressembler un maximum à la plante ou l’animal observé. 

Invitez les élèves à choisir un “lieu d’observation”, c’est-à-dire un endroit où ils pourront s’asseoir 20 à 30 minutes pour observer.

Utiliser le même endroit à plusieurs reprises permet aux élèves de faire des observations sur les éventuels changements qu’ils peuvent constater. Il est également possible de déplacer les lieux d’observations, ce qui donne aux élèves l’occasion d’observer les similitudes et les différences entre les différents espaces. 

Les journaux de nature sont plus efficaces lorsqu’ils ne sont pas proposés comme une activité unique. Plus les élèves travaillent avec leurs journaux, plus ils se sentent à l’aise et confiants. 

CONSEILS UTILES

Faites preuve de patience : Soyez patient et apprenez à vos élèves à l’être avec eux-mêmes. Il peut s’agir d’une nouvelle expérience pour les enseignants comme pour les élèves. Si, au départ, les élèves ont du mal à rester assis pendant longtemps, commencez par des durées plus courtes et développez leur endurance pour des sessions plus longues. 

Guidez-les : essayer de noter tout ce qu’ils observent peut représenter une tâche insurmontable pour les élèves. Concentrez l’expérience en leur donnant des indications ou des questions auxquelles ils doivent répondre. Que voyez-vous, entendez-vous ou sentez-vous? Avez-vous observé des interactions entre les plantes et les animaux? Selon vous, comment le temps aujourd’hui affecte-t-il nos observations? 

Laissez tomber la grammaire : l’objectif du journal est de faire en sorte que les élèves observent le monde naturel et apprécient l’activité. Si les élèves s’inquiètent de l’orthographe et de la grammaire, ils ne produiront pas un travail authentique. 

Profitez : Les journaux naturels sont censés être une expérience d’apprentissage amusante pour tout le monde. 

LES ENSEIGNANTS EN TANT QUE MÉDIATEURS DE L’ENVIRONNEMENT

L’éducation environnementale est un processus qui dure toute la vie et qui commence dès l’enfance par des expériences dans la nature. Les enseignants sont l’une des principales composantes de l’éducation environnementale : ils assurent la liaison entre l’éducation et la société dans son ensemble pour aider les élèves à développer des attitudes positives à l’égard des problèmes environnementaux. 

L’utilisation de cahier de nature peut être bénéfique pour les élèves, car elle les sensibilise à la nature, leur donne une idée de leur place dans le monde et les encourage à adopter des comportements de protection de l’environnement à l’avenir.

Articles qui pourraient vous intérésser